Bramejean lundi 25  juin 2018

 

Chers adhérents, chers voisins, chers amis,

Nous n'avons toujours pas de nouvelle du Tribunal Administratif pour les suites du PPRI.

Nous avons, le CIQ ainsi que de nombreux habitants de Bramejean, par l’intermédiaire de notre Avocat en Urbanisme appuyé par notre expert en Bâtiment  et Urbanisme près le Tribunal de Marseille, deposé un mémoire complémentaire au Tribunal Administratif.

Il étaye et conforte nos dires.

La procédure est longue mais La Justice suit son cours.

Dès réception d'une nouvelle, nous la mettrons en ligne.

 

Le 24 avril, nous avons obtenu, sur le site, le 23000 ème clic. 

Le 28 mai, nous avons obtenu, sur le site  le 24350 ème clic!!!

Ce 20 juin, nous sommes au 25225 èm clic!

Rappel de septembre 2016

Comme annoncé, un recours contentieux près le Tribunal Administratif de Marseille a été déposé pour le PPRI. 

Ainsi un Juge tranchera sur le droit et la conformité de ce PPRI, en rappelant que:

La commission d'enquête, composée de 3 Commissaires Enquêteurs, avait émis un avis favorable, à la seule et unique condition, que les réserves sur Bramejean soient levées, c'est à dire :

Bramejean doit être reconnu comme Urbanisé et non pas comme habitat diffus.

Hors les réserves sur Bramejean n'ont pas été levées par la Préfecture, ce qui conduit, en droit, à un avis défavorable.

Je rappelerai aussi, que d'autres communes, Orgon, par exemple,  impactées gravement par ce PPRI pour les MEMES CAUSES, sont soutenues, elles, par leur Maire, Maire qui se joint à leur recours contentieux près le Tribunal Administratif de Marseille.

 

Vous trouverez ci dessous en cliquant sur le lien, le rapport PPRI de la Commission d'Enquête:

Lui, il est très clair!

Prenez le temps de le relire.

Conclusions PPRI Mallemort

 

 

Rappel d'octobre 2017

Le Commissaire Enquêteur  a émis aussi un avis favorable pour PLU, avec comme réserve le fait que Bramejean soit reconnu comme urbanisé et non agricole comme le souhaite la Mairie.

La Mairie fait fi de ses recommandations.

De fait, l'avis du Commissaire Enquêteur devient un avis défavorable puisque la Mairie ne suit pas son avis.

 

Le CIQ ne peut que regretter cet état de fait et repose la question:

Dans quel but?

 

" A la Une, ce mois-ci "

 

Prochain  Conseil Municipal le 11 juillet 2018 

Réunion publique sur La Durance le 7 juin 2018

 

Une réunion publique sur la Durance  a été organisée par la Mairie ce jeudi 7 juin en soirée.

Le  CIQ était présent et l’a trouvé très intéressante.

Nous attendons avec impatience le compte rendu de la Mairie.

La présentation réalisée par Monsieur Christian Doddoli de la SMAVD fut très instructive. Son représentant fut très courtois et professionnel.

A la question posée sur l’essartage du lit de la Durance, avant 1994, il fut répondu qu’il était effectué, ce qui ne semble pas avoir été le cas.

A la question posée  sur l’arrivée de l’eau sur Bramejean lors de la crue de 1994, elle ne le fut  pas, par le débordement de la Durance comme cela est avancé par les gens qui n’y étaient pas, mais bien  par l’arrivee de d’eau suite la rupture d’un plan d’eau privé dite base nautique, sur la Roque d’Antheron, il nous a été répondu que l’eau venait de tous les côtés. Pourtant ce fameux plan d’eau n’a pas été reconstruit, (d’ailleurs plus personne n’en parle aujourd’hui ou ne veut en parler...) Nous nous rappèlerons que Monsieur Conte, ancien Maire de Mallemort avait bien déposé plainte...plainte qu’il avait retirée.

Puis  nous avons appris, et cela est énorme, par la bouche même du représentant de la SMAVD que « s’il y avait la même crue que 1994, il n’y aurait pas une goutte d’eau entre Mallemort et La Roque d’Antheron »

D’ou cette Question posée : pourquoi basculer Bramejean  zone inondation rouge?

D'ailleurs, Monsieur Doddoli de la SMAVD nous a confié un fait essentiel devant  l’assemblée réunie, à savoir qu’ils avaient claqué la porte , en ces termes cinglants, à l’occasion du PPRI de La Durance, car la Préfecture n’écoutait pas les « sachants » à savoir des ingénieurs hydrauliciens!

A la question du « calage » de la crue de 1994 , (terme un peu technique voire ésotérique pour des habitants d’une zone agricole ), c’est à dire le socle même pour valider un PPRI,  données relevées et validées en nombre ... alors que je reprenais les termes exactes du bureau d’étude ayant servi de support pour ce dit PPRI, il  mentionnait noir sur blanc que la crue  de 1994 n’était pas calée, il m’a été affirmé que la crue était calée. C’est en totale contradiction avec ce qu’a écrit le bureau d’étude. Nous nous permettons de rappeler que le PPRI est contesté au Tribunal Administratif et en attente de jugement.

Aujourd'hui, le PPRI a été  bâti sur des données fausses, c’est le bureau d’étude qui l’a dit, on continue a développer des modélisations toujours basées sur des donnés erronées, cherchez l’erreur !

Si cela n’avait pas d’impact sur Bramejean et ses habitants (Orgon est impactée pareillement et a attaqué le PPRI aussi, et ce, avec le soutien de son Maire), nous aurions pu laisser l’affaire en l’etat. Mais ce n’est pas du tout le cas. L’impact sur la valeur des biens, maisons et jardins, est énorme s’assimilant à une spoliation financière mais aussi culturelle, à la disparition d’un patrimoine non pas architectural comme Versailles mais un témoignage du savoir-faire paysan de l’époque, maison en pisé, génoise à 3 rangs...

Un dernier point a été soulevé mais tout cela sera bien sur développé dans son intégralité, dans le futur compte rendu de la Mairie donc bien plus précis, est la « non communication » du débit et de la vitesse d’écoulement de l’eau, demandée à la Préfecture donc à la DDTM, à maintes reprises, non seulement par les habitants de Bramejean, mais aussi et surtout la commission d’Enquete du PPRI, elle même ayant émis des réserves sur le PPRI à Bramejean.

 Nous  en reparlerons très bientôt.

 

Le CIQ de Bramejeau était présent, le samedi 12 mai , au coté de l'Association à but non lucratif, "La Parole aux Citoyens " pour la visite du Piboulon avec un expert botaniste du CNRS.

Nous avons remarqué la présence de la Presse "Le Régional"  avec son journaliste Philippe Béal.

Nous rappellerons que la colline du Piboulon n'est pas un tas de remblai suite au creusement du canal de Provence comme l'a annoncé faussement Voltalia trompant la Mairie et la DREAL, mais bien une colline naturelle avec faune et flore non seulement intéressante mais surtout à préserver, pour nous... et les générations à venir.

 

 

 

Info pour l'entretien, la création, les travaux sur Bramejean,

notre sympathique Félix PORTE avec sa société PARCS ET JARDINS,

coordonées en cliquant 

 

 

Nous avons retrouvé des archives officielles prouvant l'existance de Bramejean en 1560!!!

Bramejean ne doit pas mourir par la volonté de certains. 

Longue vie à Bramejean

 

Ce 11 avril 2018, sous l'impulsion de Monsieur Tostain, Président de la Confédération des CIQ, nous vous annonçons la création de la branche "Pays de Salon Nord Etang de Berre" dont le Hameau de Bramejean - Mallemort fait désormais partie.

Son Président est le Président du CIQ d'Eyguières, son Vice-Président, celui du Hameau de Bramejean- Mallemort.

Photo de la Présidence et du Bureau

 

 

Samedi 24 mars, les représentants du  CIQ de Bramejean se sont réunis à Marseille, pour l'Assemblée générale  de la Confédération des CIQ, dont nous sommes liés étroitement, dans la salle de l'Hôtel de Ville, avec, notamment notre Président de la Confédération, Monsieur Tostain, la Présidente du Conseil Départemental des Bouches du Rhône Madame Martine Vassal et le Maire de Marseille, Monsieur Jean Claude Gaudin.

C'est avec un grand plaisir que nous vous annonçons que la Charte liant notre Confédération avec la Métropole vient d'etre signée.Elle renforce notre lien avec la Métropole pour défendre les intérêts du Hameau face à la régression de personnes qui veulent l'extinction à moyen terme, de celui ci.

 

 

Au CIQ, nous ne comprenons plus rien... ou plutôt nous commençons à y voir plus clair!!!

Un permis de construire au Piboulon a été délivré par le Préfet, pour faire une centrale photovoltaique alors qu'i a été démontré que les documents délivrés à la DREAL et à la Mairie étaient faux.

En effet, Le Piboulon était décrit comme un tas de remblai sans valeur écologique, provenant du creusement du canal de Provence alors qu'il a été prouvé que c'est une colline naturelle, avec faune et flore intéressante.

La Mairie et la DREAL ont été trompées, mais surtout et malheureusement, ni l'une ni l'autre n'ont vérifié!

Pourtant, l'Association à but non lucratif "La Parole aux citoyens" avait  alerté la Mairie.

 L'Urbanisme sur Mallemort, donc aussi sur Bramejean, devient incontrolable! L'affaire devient grave!

On en est malheureusement venu à se poser la question: POURQUOI?

 

 

 

 

Le compte rendu  de sa dernière réunion (copie partielle ci dessous) de « La Parole aux Citoyens », Assocition à but non lucratif,

http://laparoleauxcitoyens.fr/

 qui vient d’être publié sur son site, ne fait que confirmer notre ressenti :

Les personnes en charge du PLU:

1/ n’écoutent pas les administrés,

2/ n’écoutent pas les Commissaires Enquêteurs,

3/ n’écoutent pas les Experts près les Tribunaux.

Elles persistent dans leurs grossières erreurs malgré les informations dûment notifiées (par écrit et oralement, et ce, avant même  l’approbation du PLU en Conseil Municipal), à Madame le Maire ...qui a d’ailleurs reconnu de nombreuses erreurs.

Ainsi, la Mairie ne pourra pas avancer de simples erreurs dans la mesure où elle en avait été informée officiellement.

Nous le regrettons aussi, très, très vivement.

 

EXTRAIT du Compte Rendu de la Parole aux Citoyens du 21 février 2018.
 
« PLU
L’association n’a reçu aucune réponse concernant son recrours sur le règlement des panneaux solaires en toiture et sur la liste des éléments patrimoniaux à protéger. Le recours est donc a priori rejeté. Le manque de communication de la mairie avec ses administrés est tout à fait regrettable (ce problème ne concerne pas que le PLU mais beaucoup d’autres sujets qui ne reçoivent jamais de réponse).
Jean-Claude signale également qu’il n’a reçu aucune réponse à son recours personnel concernant la suppression du statut de STECAL de son camping. Ce point est très étonnant étant donné les irrégularités qui entachent cette décision. Ceci pose la question de la capacité des personnes en charge du projet de PLU à admettre leurs erreurs. »
 
 
 
 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 22 SEPT. 2017

SUR BRAMEJEAN INITIEE PAR MADAME LE MAIRE (cliquer)

 

 

 

 

REPONSE AUX PROPOS ENONCES LORS DE LA REUNION DE BRAMEJEAN DU 22 SEPT. 2017

 INITIEE PAR MADAME LE MAIRE

(Cliquer

 

 

Madame Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental signe une convention entre le département 13 et Orange 

"Son attractivité (le très haut débit) doit être renforcé par la qualité de son accès à internet sur toutes les zones"

(source "Le magazine du Département des Bouches du Rhône n°242 janvier-février 2018)

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons devenir le seul Hameau Agricole sans agriculteur et sans terre agricole à cultiver!

 

 

Nous irons droit au but!

La question reste toujours posée:

Pour quelle raison inavouable, la Mairie s'acharne contre le hameau de Bramejean et ses habitants?

Souhaite-t elle la disparition du hameau?

Pourquoi?

Elle veut nous préserver d'une crue centenale hypothétique mais veut nous interdire l'arrivée d'eau potable ou plutôt ne fait rien pour nous l’amener, nous laissant d'une part:

1/ un risque majeur, avéré et reconnu, de contamination voire d'empoisonnement (infiltrations agricoles  amplifiant le risque) 

2/ un autre risque, risque incendie gravissime et non maitrisable! 

 

 

 

IMPORTANT 

 

 

 Rapport final et Conclusions de l'enquete publique du PLU de Mallemort.

 

Rapport final PLU

Conclusion Réseau

Conclusion PLU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Brèves

LA POSTE

NOUVEAUX  HORAIRES à compter du 27 juin 2016

LUNDI  9H à 12H  et 14H à 16H30

MARDI  9H à 12H et 14H à 16H30

JEUDI  9H à 11H 45 et 14H15 à 16H30

VENDREDI 9H à 12H et 14H à 16H30

MERCREDI ET SAMEDI  9H à 12H

LA MAIRIE

NOUVEAUX  HORAIRES

Du LUNDI au VENDREDI

 8H30 à 12H et 13H 30 à 17H

LA DÉCHÈTERIE

Fermée le 1er janvier, 1er mai, 25 décembre 

HORAIRES du 01/11 au 31/03

LUNDI 13H30 à 17H30

MARDI au SAMEDI 8H30 à 12H et 13H30 à 17H30

DIMANCHE et FÉRIÉS 8H30 à 12H

HORAIRES du 01/04 au 31/10

LUNDI 14H à 18H

MARDI au SAMEDI 8H à 12H et 14H à 18H

DIMANCHE et FÉRIÉS 8H à 12H

 

Le tableau des

Gardes de Pharmacie 

 Mai  2018

 

 

 

 

Dimanche 3 juin:                       Pharmacie Mong Thé                               St Cannat                                             Tél: 09.67.74.54.19

 

Dimanche 10 juin:                Pharmacie La République                                Lambesc.                                           Tél: 04.42.92.70.93

 

Dimanche 17 juin:               Pharmacie Orofino                                          Rognes                                                Tél: 04.42.50.25.80

 

Dimanche 24 juin:               Pharmacie Conforti                                          St  Cannat.                                          Tél: 04.42.57.20.47

 

 

 

 

NUMERO D'APPEL NATIONAL

DES PHARMACIES DE GARDE: 3237

Pompier: 18

Police: 17

Samu: 15

Appel d'Urgence: 112