Bramejean, vendredi 14 décembre  2018

Communication très importante 

Le PPRi sur Mallemort vient d’être annulé par le Tribunal Administratif, document transmis au CIQ, par notre avocat.

La préfecture a fait une erreur, dont acte.

Maintenant,  nous devons avancer.

Le PLU et la modification du PLU de Mallemort  sont, de fait,  mis à mal,  puisque le PPRI, caduc,  y est annexé, ce qui est une obligation légale.

Un rapprochement et une écoute du CIQ est désormais plus que nécessaire pour être constructifs, d’autant que la Métropole a signé des accords avec la confédération des CIQ , regroupant tous les CIQ dont le notre.

Madame le Maire s’était  engagée en réunion de quartier sur Bramejean et en privé  ,  que si le PPRi était cassé, ce qui est le cas, de revoir le PLU et de rétablir les directives de l’ancien POS.

Nous sommes donc  dans l’attente  de sa communication.

Bien à vous

P Bernon  

 

 

 

 

 
  1.  
  2.  

 

 

  1. « A la Une, ce mois ... 

 

 

 

 

 

 

De nombreux problèmes internet ont été rapportés sur Bramejean depuis mardi. Il semblerait que tout revient dans l’ordre aujourd’hui.

Nous espérons que cela dure et que la fibre annoncée ne soit pas un mirage.

 

 

 

Chers voisins de Bramejean
Lundi 19 novembre, vers 19h, un feu de cheminée s'est déclaré sur notre hameau chez la famille Notari, voisin de la famille Marceron, ancienne propriété de la famille Usclat, ...pour les anciens.
Pompiers et gendarmes se sont déplacés.
Les pompiers ont été gravement gênés par le manque de borne à incendie déjà réclamée.
Heureusement, aucun blessé n'a été à déplorer.
Le cabinet du Maire a été contacté, madame le Maire n'étant pas disponible, madame Virginie Lucidarme, qui n'était pas au courant de l'incident, se charge de l'en avertir.
Nous souhaitons vivement une écoute et une évolution positive suite à cet avertissement sans frais.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

 

 

 

 

Chronique Bramejeanaise.....

Il était une fois ... il y a 100 ans tout juste le 5 novembre 1918 naissait dans notre beau hameau de Bramejean :

Raymond IMBERT fils de Louis IMBERT et de Rose DEURRIEU

pendant la première Guerre Mondiale en la maison de François DEURRIEU (son grand-père venu de GRAVESON exploiter les terres fertiles de Durance et qui fit construire la «Grande Maison 1906» actuelle propriété de Mme et M. CAPITTE).

A Bramejean il y vécut et se maria avec Louise Suzanne MIGLIORINI le 11 avril 1944 à CHARLEVAL et la réception en ces temps difficiles fut donnée sous le grand marronnier de la demeure actuelle de Mme et M. MARCERON.

Tout jeune avec sa passion pour les belles voitures, en 1932, il fut apprenti au garage BONNET sur l'ancienne N7 à PONT ROYAL mais c'est la terre qu'il préféra....

Agriculteur, vigneron, arboriculteur.... Il fonda une famille ou naquirent Mireille (à Bramejean comme beaucoup d'autres filles et garçons : le dernier né dans le hameau est Alain COSTE) et moi-même Jacqueline et son petit-fils Jean.

Homme d'engagement et de convictions il fut

-   Anciens Combattants 1939-1940 médaillé de guerre

-   Résistant reconnu par les Autorités Militaires au Maquis de Ste-Anne de Goiron à LAMBESC.

Toujours un homme ouvert d'esprit, curieux de nouveautés, en avance sur son temps, à l'écoute des jeunes générations il s'investit comme :

-   Adjoint et Conseiller Municipal élu de nombreuses années aux côtés de deux Maires successifs de MALLEMORT.

Il est à noter également après mon père : Robert COSTE ainsi qu'Eliane GIUDICELLI furent des élus municipaux.

-   Trésorier de l'Association Libre des Arrosants de Bramejean sous les dernières présidences successives de Robert et Alain COSTE avant de céder le Syndicat au franc symbolique (accord des adhérents) en 1999 pour la gestion de l'eau d'arrosage à la Mairie de MALLEMORT.

-   D'autres passions reconnues comme : très bon danseur il eut le prix de Charleston au Foyer Rural de CHARLEVAL et comme baryton en chantant «Minuit Chrétien» à l'église ou se produisant sur scène ou entre amis et famille en interprétant Ramona, enfin ou tout le répertoire d'une époque avec sa belle voix grave et puissante (cour de chant et de piano pris dans sa jeunesse)

Il reçu également une médaille des sports et mouilla bien des fois le maillot rouge et noir de l'équipe de foot de CHARLEVAL.

De sa maison (date 1775 et 1806) avec cour et platane située rue des Treilles, nouvellement dénommée, actuellement propriété de Duarte MACHADO et Delphine CASALES ainsi que moi-même et Jean.

Pour la petite anecdote cette rue et ce platane, furent filmés par Jacques TATI dans le film « Jour de fêtes » avec comme personnages donnant à manger aux poules : Mme CORNILLON et ma mère Suzanne.

Un début d'histoire du Hameau sera accompagné prochainement par d'autres anecdotes, photos, récits... tant avec les jeunes générations que les plus anciennes.

A très bientôt.

Jacqueline IMBERT

 

Le prochain Conseil Municipal aura lieu

le 19 décembre 2018. Aux dires de Madame le Maire, il sera très long.

 

 

Au dernier Conseil Municipal, nous avons appris avec effarement, l’achat par la Mairie d’une maison pour réserve foncière pour un projet non défini au prix de 180 000€, prix maximum sans obligation d’évaluation par les domaines (vendue il y a 2 ans 130 000€ pour information), d’une fresque fort sympathique pour 8100€, nous n’avons rien contre l’art mais quand il y a peu de temps, alors que la mairie avait encore la main sur le réseau de l’eau potable, alors que nous avions fait faire un devis de 296 400€ sans mise en concurrence encore, (donc avec possibilité de négociations à la baisse), pour amener l’eau potable donc sécurisée pour Bramejean, 1,800km, la mairie nous rétorquait que c’était trop loin, trop cher!!! 
Trop cher?
Il n’y a rien de trop cher pour éviter un risque sanitaire alors qu’il y a de plus en plus de bébés, d’enfants et d’ados sur Bramejean, doublé d’un risque incendie ( pas de borne à incendie et les maisons sont accolées les unes aux autres)

L’eau comme l’électricité sont des basiques en 2018 et faire passer le vital et le nécessaire doit être une priorité dans une société dite évoluée avant le secondaire ou l’accessoire.
Maintenant que la compétence de l’eau est passée dans le giron de la « Métropole », nous espérons toutes et tous, avoir un soutien franc et audible de la part de la mairie, pour appuyer cette demande.
                  

Le mercredi 26 septembre, en Mairie, avant le Conseil Municipal, La Poste a fait une présentation relative à leur réorganisation.

Il en est ressorti peu de choses:

Ils sont conscients des problèmes.Ils font de leur mieux pour la distribution avec leurs moyens.

Le résultat n'est malheureusement pas là et nous ne pouvons que regretter cet état de fait.

 

 
La métropole veut dispenser 27 communes, dont Mallemort, de respecter les quotas de logements sociaux. Cliquez sur le lien ci dessous :

 

https://marsactu.fr/la-metropole-veut-exempter-27-communes-de-respecter-les-quotas-de-logements-sociaux/

 

 

Rebondissement dans l'affaire Voltalia

La Société VOLTALIA, qui n'est pas une société à but non lucratif, a, de nouveau, officielement menti car elle avait affirmé que :

"le site de l'ancienne déchetterie à ciel ouvert de Mallemort n'est pas techniquement adapté à un parc photovoltaïque...."

Cette affirmation vient d'être démentie sur le journal "La Provence"  le 28 août 2018 par l'encart ci dessous:

 

 

INFO ASSOCIATION A BUT NON LUCRATIF PAR RAPPORT A VOLTALIA QUI A MENTI A LA MAIRIE ET AUX ADMINISTRES SUR LA NATURE DE NOTRE COLLINE DU PIBOULON

L'Association à but non lucratif , "Bien vivre au Castellet",  a visiblement quelques problème aussi avec Voltalia.

https://www.facebook.com/bvac83330/posts/2210612915889800?__tn__=K-R

 

 

 

Modification du PLU 

Le projet de modification n° 1 du PLU de la commune de Mallemort est soumis à enquête publique entre le 10 septembre et le 10 octobre. Monsieur Vincent Bourgarel a été nommé comme Commissaire Enquêteur pour cette 1ère modification du PLU de Mallemort.

Nous rappelerons,pour information, que PLU originel voté en Conseil Municipal, est attaqué au Tribunal Administratif, et qu’il est toujours en attente de jugement.

 

 

Info PPRI

La ville d'Orgon a le même PPRI  de la basse vallée de la Durance que nous, sur Mallemort. Son Maire ainsi que plusieurs habitants ont fait un recours contentieux au Tribunal Administratif et attendent, comme nous, le jugement pour leur procédure.

Il est intéressant de lire ce qu'a noté la Mairie d'Orgon sur son site officiel, à propos de ce même PPRI. Il conforte les dires de la Commision d'Enquête, de notre avocat et de notre expert en Urbanisme, et cela de façon officielle.  (cliquer sur le lien ci dessous et aller à la rubrique PPRI & PLU)

http://www.orgon.fr/urbanisme

 

(Nous ne traiterons pas du PLU d'Orgon qui, lui, est différent et ne nous concerne pas... mais  nous remarquerons quand même que le Cabinet privé G2C, retenu par la Mairie de Mallemort, et qui a donc instruit "notre" PLU, après avoir été retenu par Orgon, a été résilié  pour l'élaboration de son PLU.)

 

 

 

Voici, en avant première, le projet validé en commission Hameau pour la dénomination des rues de Bramejean.
Il doit être validé en Conseil Municipal.
Le terme de Bramejean a été demandé de façon récurrente, à être conservé dans nos adresses. Il était déjà employé en 1778, sur la célèbre carte de Cassini.

 

Un peu d’histoire de Bramejean

 

1 Ancienne maison de Monsieur Cavalier, horloger

2 Ancienne maison de Monsieur Adel : rempailleur de chaises et Madame Para : brodeuses

3 Ancienne maison de l’ancien Maire de Mallemort, Raoul Coustet.

4 Four banal

5 Ancienne maison de l’Epicerie tenue par la grand-mère de Gérard Porte née Chabas.

6 Ancienne maison du coiffeur Monsieur Henri Morel

7 Première ligne téléphonique PTT tenue par Madame Aimée Usclat, téléphone public dans la remise avec encaissement grâce à des tickets PTT.

8 Emplacement de l’ancien lavoir.

9 Pendant la guerre, bals clandestins dans la remise de Monsieur Kuhn ou plus exactement du père de Marthe Viens

10 Pont des Païsses : avec le fameux canal du Moulin

11 Pendant la guerre, garnison allemande puis Madame Corine Leridon, licier des tapisseries d’Aubusson, filmé par FR3 à Bramejean, ancienne remise de Victorin  Porte.

12 Pendant la guerre de l’armée allemande au château de Bonneval.

13 Pendant la guerre PC allemand chez Madame Imbert mère.

14 Trous dans le mur rempli de rondins portant des étagères sur lesquels se développer des vers à soie dans leur cocon.( Magnanerie)

15 Maison de 1775.

16 Agrandissement de 1806 de la maison de 1775.

17 Ancienne maison du bar tenu par Monsieur Jules Barjol puis de  Monsieur Maurel

Tournage sur le hameau, du film de Jacques Tati « jour de fête » où l’on aperçoit le platane, la rue avec Madame Cornillon et Madame Imbert qui donne à manger aux poules, la maison des Bernon transformée en bureau de poste, la maison de Madame Benelli, la maison des ex Sperziani.

Le film est sorti en 1949.

L’électricité est arrivée au hameau en 1932 – 1934, par une société privée.

Bramejean avaient trois points d'éclairage public.

Des encadrements de portes et fenêtres médiévaux sont visibles dans des remises.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les hameaux sont à la fête : après Pont Royal, Bramejean, le deuxième plus grand hameau de Mallemort

Samedi 14 juillet, à l’occasion de la séance de clôture annuelle de l’académie gastronomique des Fils de Grandgousier, association loi 1901 créée en 1976, un grand repas été donné chez Jackie et Jean-Luc, sur le hameau de Bramejean.

L’académie, sous l’égide de son secrétaire perpétuel Michel Compan, se regroupe une fois par mois autour d’un thème culinaire et une fois par an, il clôture la saison académique.

Ces week-ends gastronomiques ont lieu dans différents lieux : Paris, Dijon, Lyon, Montpellier, Barcelone, et ce 14 juillet, Bramejean.

La presse, comme à l’habitude, était conviée par l’intermédiaire de son sympathique journaliste Philippe Béal qui retrace cette belle et riche journée dans « Le Régional ».

La cuisine provençale était à l’honneur, avec, brandade, gambas, ratatouille, agneau de Sisteron à la plancha, et les desserts dont les fameuses framboises sur leur coulis rouge.

L’après-midi fut tout aussi festif, avec le match de la finale de la coupe du monde sur la Fan zone improvisée, toujours sur Bramejean, mais chez Liliane et Philippe. Naturellement, le champagne de l’académie a coulé à flot pour fêter la victoire française.

 

 

 

 

Dimanche 22 juillet, Bramejean refait la fête pour un anniversaire avec de la musique et même un ours blanc qui a fait la joie des petits …et des grands, non pas sur la banquise mais sous les voiles solaires triangulaires colorées.

 

 

 

 Avoir deux poids et deux mesures (cliquer pour en savoir plus)

 

 

Le Conseil Municipal a eu lieu ce 11 juillet 2018.

 

 

Madame le Maire, retenue, fut remplacée par son premier adjoint, jusqu'à son arrivée.

 

Monsieur Allégrini, lorsqu'il est venu me saluer, je l'ai informé du fait que j'allais vidéo filmer le Conseil Municipal.

Avant de débuter le Conseil, il a affirmé devant l'assemblée que cela était interdit par le réglement intérieur de la Mairie. Fort de cette nouvelle erreur dont nous ne lui tiendrons pas rigueur, je lui apportais la question écrite posée à l'Assemblée Nationale par Marie-Jo Zimmerman ainsi que la réponse.

Ainsi la loi est très claire et est d'un niveau supérieur au réglement du Conseil Municipal: il peut être enregistré, filmé, et publié sur la toile, non seulement par un Conseiller Municipal mais aussi par toute personne y assistant sans, naturellement troubler l'ordre publique. La séance a entériné sans encombre les 11 rapports.

Puis, Madame le Maire qui avait convoqué VOLTALIA, la société privée, partie prenante, qui veut s'installer sur Le Piboulon est arrivée.

Hélas, en face d'elle, personne qualifiée pour contrecarrer les dires avancés. Comme le faisait remarquer les Conseillers Municipaux Monsieur Chabert, Monsieur Farro, le débat était faussé.

La Parole aux Citoyens, Association à but non lucratif, présente dans l'Assemblée par l'intermédiaire de Monsieur Platon, (que l'on pourrait voir un peu comme "lanceur d'alerte"), devant ce dysfonctionnement manifeste, s'est laissé aller en levant la main pour prendre la parole. Certes, la loi ne l'y autorise pas, mais devant la partialité du débat, le Conseil Municipal aurait pu lire au moins, les questions transmises à Madame le Maire pour éclairer l'assemblée et donc les administrés.

De son pouvoir, légal, de Police des séances, elle a ordonné son exclusion.

Sollicité par une personne de l'Assemblée loin des conseillers, pour transmettre un document à Monsieur Chabert, je me suis laissé allé aussi, à commettre une erreur en lui apportant le dit document.

Je fus, à mon tour, exclu de fait.

Monsieur Chabert, devant l'assemblée, a signifié qu'il ne lirait pas le document que mon voisin avait fait transité, par mon intermédiaire.

Pour conclure le problème du Piboulon, la société VOLTALIA, qui n'est pas à but non lucratif, elle, par ces représentants, forts sympathiques au demeurant, par leurs paroles lénifiantes et rassurantes a bien vendu à l'assistance ses petites affaires, puisque AUCUN "contre pouvoir" compétant, n'était là pour dénoncer les contadictions, les erreurs...!

Tout cela est regrettable et laisse une question posée, grave et récurrente, POURQUOI?

L'affaire est donc à suivre, aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Enfant du pays

A Marseille, Simon Porte Jacquemus présente une première collection homme naturelle et ensoleillée 


https://actu.orange.fr/societe/culture/a-marseille-jacquemus-presente-une-premiere-collection-homme-naturelle-et-ensoleillee-CNT0000014opme.html

 

Réunion publique sur La Durance le 7 juin 2018

 

Une réunion publique sur la Durance  a été organisée par la Mairie ce jeudi 7 juin en soirée.

Le  CIQ était présent et l’a trouvé très intéressante.

Nous attendons avec impatience le compte rendu de la Mairie.

La présentation réalisée par Monsieur Christian Doddoli de la SMAVD fut très instructive. Son représentant fut très courtois et professionnel.

A la question posée sur l’essartage du lit de la Durance, avant 1994, il fut répondu qu’il était effectué, ce qui ne semble pas avoir été le cas.

A la question posée  sur l’arrivée de l’eau sur Bramejean lors de la crue de 1994, elle ne le fut  pas, par le débordement de la Durance comme cela est avancé par les gens qui n’y étaient pas, mais bien  par l’arrivee de d’eau suite la rupture d’un plan d’eau privé dite base nautique, sur la Roque d’Antheron, il nous a été répondu que l’eau venait de tous les côtés. Pourtant ce fameux plan d’eau n’a pas été reconstruit, (d’ailleurs plus personne n’en parle aujourd’hui ou ne veut en parler...) Nous nous rappèlerons que Monsieur Conte, ancien Maire de Mallemort avait bien déposé plainte...plainte qu’il avait retirée.

Puis  nous avons appris, et cela est énorme, par la bouche même du représentant de la SMAVD que « s’il y avait la même crue que 1994, il n’y aurait pas une goutte d’eau entre Mallemort et La Roque d’Antheron »

D’ou cette Question posée : pourquoi basculer Bramejean  zone inondation rouge?

D'ailleurs, Monsieur Doddoli de la SMAVD nous a confié un fait essentiel devant  l’assemblée réunie, à savoir qu’ils avaient claqué la porte , en ces termes cinglants, à l’occasion du PPRI de La Durance, car la Préfecture n’écoutait pas les « sachants » à savoir des ingénieurs hydrauliciens!

A la question du « calage » de la crue de 1994 , (terme un peu technique voire ésotérique pour des habitants d’une zone agricole ), c’est à dire le socle même pour valider un PPRI,  données relevées et validées en nombre ... alors que je reprenais les termes exactes du bureau d’étude ayant servi de support pour ce dit PPRI, il  mentionnait noir sur blanc que la crue  de 1994 n’était pas calée, il m’a été affirmé que la crue était calée. C’est en totale contradiction avec ce qu’a écrit le bureau d’étude. Nous nous permettons de rappeler que le PPRI est contesté au Tribunal Administratif et en attente de jugement.

Aujourd'hui, le PPRI a été  bâti sur des données fausses, c’est le bureau d’étude qui l’a dit, on continue a développer des modélisations toujours basées sur des donnés erronées, cherchez l’erreur !

Si cela n’avait pas d’impact sur Bramejean et ses habitants (Orgon est impactée pareillement et a attaqué le PPRI aussi, et ce, avec le soutien de son Maire), nous aurions pu laisser l’affaire en l’etat. Mais ce n’est pas du tout le cas. L’impact sur la valeur des biens, maisons et jardins, est énorme s’assimilant à une spoliation financière mais aussi culturelle, à la disparition d’un patrimoine non pas architectural comme Versailles mais un témoignage du savoir-faire paysan de l’époque, maison en pisé, génoise à 3 rangs...

Un dernier point a été soulevé mais tout cela sera bien sur développé dans son intégralité, dans le futur compte rendu de la Mairie donc bien plus précis, est la « non communication » du débit et de la vitesse d’écoulement de l’eau, demandée à la Préfecture donc à la DDTM, à maintes reprises, non seulement par les habitants de Bramejean, mais aussi et surtout la commission d’Enquete du PPRI, elle même ayant émis des réserves sur le PPRI à Bramejean.

 Nous  en reparlerons très bientôt.

 

Le CIQ de Bramejeau était présent, le samedi 12 mai , au coté de l'Association à but non lucratif, "La Parole aux Citoyens " pour la visite du Piboulon avec un expert botaniste du CNRS.

Nous avons remarqué la présence de la Presse "Le Régional"  avec son journaliste Philippe Béal.

Nous rappellerons que la colline du Piboulon n'est pas un tas de remblai suite au creusement du canal de Provence comme l'a annoncé faussement Voltalia trompant la Mairie et la DREAL, mais bien une colline naturelle avec faune et flore non seulement intéressante mais surtout à préserver, pour nous... et les générations à venir.

 

 

 

Info pour l'entretien, la création, les travaux sur Bramejean,

notre sympathique Félix PORTE avec sa société PARCS ET JARDINS,

coordonées en cliquant 

 

 

Nous avons retrouvé des archives officielles prouvant l'existance de Bramejean en 1560!!!

Bramejean ne doit pas mourir par la volonté de certains. 

Longue vie à Bramejean

 

Ce 11 avril 2018, sous l'impulsion de Monsieur Tostain, Président de la Confédération des CIQ, nous vous annonçons la création de la branche "Pays de Salon Nord Etang de Berre" dont le Hameau de Bramejean - Mallemort fait désormais partie.

Son Président est le Président du CIQ d'Eyguières, son Vice-Président, celui du Hameau de Bramejean- Mallemort.

Photo de la Présidence et du Bureau

 

 

Samedi 24 mars, les représentants du  CIQ de Bramejean se sont réunis à Marseille, pour l'Assemblée générale  de la Confédération des CIQ, dont nous sommes liés étroitement, dans la salle de l'Hôtel de Ville, avec, notamment notre Président de la Confédération, Monsieur Tostain, la Présidente du Conseil Départemental des Bouches du Rhône Madame Martine Vassal et le Maire de Marseille, Monsieur Jean Claude Gaudin.

C'est avec un grand plaisir que nous vous annonçons que la Charte liant notre Confédération avec la Métropole vient d'etre signée.Elle renforce notre lien avec la Métropole pour défendre les intérêts du Hameau face à la régression de personnes qui veulent l'extinction à moyen terme, de celui ci.

 

 

Au CIQ, nous ne comprenons plus rien... ou plutôt nous commençons à y voir plus clair!!!

Un permis de construire au Piboulon a été délivré par le Préfet, pour faire une centrale photovoltaique alors qu'i a été démontré que les documents délivrés à la DREAL et à la Mairie étaient faux.

En effet, Le Piboulon était décrit comme un tas de remblai sans valeur écologique, provenant du creusement du canal de Provence alors qu'il a été prouvé que c'est une colline naturelle, avec faune et flore intéressante.

La Mairie et la DREAL ont été trompées, mais surtout et malheureusement, ni l'une ni l'autre n'ont vérifié!

Pourtant, l'Association à but non lucratif "La Parole aux citoyens" avait  alerté la Mairie.

 L'Urbanisme sur Mallemort, donc aussi sur Bramejean, devient incontrolable! L'affaire devient grave!

On en est malheureusement venu à se poser la question: POURQUOI?

 

 

 

 

Le compte rendu  de sa dernière réunion (copie partielle ci dessous) de « La Parole aux Citoyens », Assocition à but non lucratif,

http://laparoleauxcitoyens.fr/

 qui vient d’être publié sur son site, ne fait que confirmer notre ressenti :

Les personnes en charge du PLU:

1/ n’écoutent pas les administrés,

2/ n’écoutent pas les Commissaires Enquêteurs,

3/ n’écoutent pas les Experts près les Tribunaux.

Elles persistent dans leurs grossières erreurs malgré les informations dûment notifiées (par écrit et oralement, et ce, avant même  l’approbation du PLU en Conseil Municipal), à Madame le Maire ...qui a d’ailleurs reconnu de nombreuses erreurs.

Ainsi, la Mairie ne pourra pas avancer de simples erreurs dans la mesure où elle en avait été informée officiellement.

Nous le regrettons aussi, très, très vivement.

 

EXTRAIT du Compte Rendu de la Parole aux Citoyens du 21 février 2018.
 
« PLU
L’association n’a reçu aucune réponse concernant son recrours sur le règlement des panneaux solaires en toiture et sur la liste des éléments patrimoniaux à protéger. Le recours est donc a priori rejeté. Le manque de communication de la mairie avec ses administrés est tout à fait regrettable (ce problème ne concerne pas que le PLU mais beaucoup d’autres sujets qui ne reçoivent jamais de réponse).
Jean-Claude signale également qu’il n’a reçu aucune réponse à son recours personnel concernant la suppression du statut de STECAL de son camping. Ce point est très étonnant étant donné les irrégularités qui entachent cette décision. Ceci pose la question de la capacité des personnes en charge du projet de PLU à admettre leurs erreurs. »
 
 
 
 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 22 SEPT. 2017

SUR BRAMEJEAN INITIEE PAR MADAME LE MAIRE (cliquer)

 

 

 

 

REPONSE AUX PROPOS ENONCES LORS DE LA REUNION DE BRAMEJEAN DU 22 SEPT. 2017

 INITIEE PAR MADAME LE MAIRE

(Cliquer

 

 

Madame Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental signe une convention entre le département 13 et Orange 

"Son attractivité (le très haut débit) doit être renforcé par la qualité de son accès à internet sur toutes les zones"

(source "Le magazine du Département des Bouches du Rhône n°242 janvier-février 2018)

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons devenir le seul Hameau Agricole sans agriculteur et sans terre agricole à cultiver!

 

 

Nous irons droit au but!

La question reste toujours posée:

Pour quelle raison inavouable, la Mairie s'acharne contre le hameau de Bramejean et ses habitants?

Souhaite-t elle la disparition du hameau?

Pourquoi?

Elle veut nous préserver d'une crue centenale hypothétique mais veut nous interdire l'arrivée d'eau potable ou plutôt ne fait rien pour nous l’amener, nous laissant d'une part:

1/ un risque majeur, avéré et reconnu, de contamination voire d'empoisonnement (infiltrations agricoles  amplifiant le risque) 

2/ un autre risque, risque incendie gravissime et non maitrisable! 

 

 

 

IMPORTANT 

 

 

 Rapport final et Conclusions de l'enquete publique du PLU de Mallemort.

 

Rapport final PLU

Conclusion Réseau

Conclusion PLU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Brèves

LA POSTE

NOUVEAUX  HORAIRES à compter du 27 juin 2016

LUNDI  9H à 12H  et 14H à 16H30

MARDI  9H à 12H et 14H à 16H30

JEUDI  9H à 11H 45 et 14H15 à 16H30

VENDREDI 9H à 12H et 14H à 16H30

MERCREDI ET SAMEDI  9H à 12H

LA MAIRIE

NOUVEAUX  HORAIRES

Du LUNDI au VENDREDI

 8H30 à 12H et 13H 30 à 17H

LA DÉCHÈTERIE

Fermée le 1er janvier, 1er mai, 25 décembre 

HORAIRES du 01/11 au 31/03

LUNDI 13H30 à 17H30

MARDI au SAMEDI 8H30 à 12H et 13H30 à 17H30

DIMANCHE et FÉRIÉS 8H30 à 12H

HORAIRES du 01/04 au 31/10

LUNDI 14H à 18H

MARDI au SAMEDI 8H à 12H et 14H à 18H

DIMANCHE et FÉRIÉS 8H à 12H

 

Le tableau des

Gardes de Pharmacie 

Décembre 2018 HORAIRES D'OUVERTURE 9H-12H 14H30-18H

 

 

 

 

 

 

Dimanche 2 décembre                 Pharmacie Gillet                                        Charleval                                  Tél:  04.42.28.40.47

 

Dimanche 9 décembre                 Pharmacie Mendelsohn                            Mallemort                                 Tél: 04.90.59.42.40

 

Dimanche 16 décembre                 Pharmacie La République                        Lambesc                                   Tél: 04.42.92.70.93

 

Dimanche 23 décembre                Pharmacie Le Calypso                               Lambesc                                 Tél: 04.42.92.96.69

 

Mardi 25 Décembre                       Pharmacie Nuhm                                       Lambesc                                   Tél: 04.42.57.14.83 

 

Dimanche 30 Décembre               Pharmacie Les Costes                              Alleins                                          Tél: 04.90.57.34.34l

 

 

 

 

NUMERO D'APPEL NATIONAL

DES PHARMACIES DE GARDE: 3237

Pompier: 18

Police: 17

Samu: 15

Appel d'Urgence: 112